Comment supprimer le tremblement au tir à l’arc

Comment supprimer le tremblement au tir à l’arc?
Vous avez armé votre arc et trouvé votre point d’ancrage. Vous êtes prêt à décocher votre flèche. Mais voilà que, soudain, vous vous mettez à trembler. Ce phénomène, assez courant, perturbe le tir. Des moyens simples permettent de le combattre.

Veiller à sa posture et trouver l’arc adapté

Une posture inadaptée peut vous déséquilibrer et se traduire par une tension musculaire, qui provoque parfois un tremblement intempestif. Pour tirer dans de bonnes conditions, et éviter le tremblement pendant le tir à l’arc, votre corps doit être bien droit. Si cette position est adaptée, vous devez en ressentir la stabilité. Pensez aussi à placer vos épaules perpendiculairement à un axe vertical. Le bras qui tient l’arc doit lui aussi se trouver dans une certaine orientation par rapport au dos et à l’épaule.

La puissance de votre arc doit également être prise en considération. Si vous choisissez un arc trop fort pour votre force physique, cela risque aussi de provoquer des tremblements. Ce sera encore le cas si vous développez votre allonge au-delà de son degré normal. Il est même recommandé, pour vous entraîner et trouver le mouvement adéquat, qui supprime le tremblement, d’adopter un arc plus faible que votre puissance. D’une manière générale, ne forcez pas sur votre arc et maniez-le avec souplesse.

Une préparation physique et mentale

Développer vos muscles, et notamment ceux des épaules, permettra d’éviter une surtension musculaire, propice aux tremblements. Aussi, convient-il de vous préparer chaque jour, par des exercices appropriés. Les plus classiques, comme les pompes ou les abdos, sont les meilleurs.

Il importe aussi de vous relaxer, car les tremblements proviennent souvent d’une appréhension ou d’un manque de confiance en soi. Pour y remédier, la respiration abdominale représente une excellente solution. Pour cela, il faut inspirer profondément par le nez, au niveau de l’abdomen, et expirer très lentement par la bouche. En même temps, efforcez-vous de visualiser les pensées négatives qui vous perturbent et voyez-les s’échapper de votre corps en même temps que votre expiration. Peu à peu, vous maîtriserez mieux votre respiration et les tremblements diminueront. À cet égard, des séances de yoga peuvent s’avérer très utiles. Pour diminuer le stress, essayez aussi d’avoir des pensées plus positives et de visualiser un événement heureux.

Soignez votre entraînement

Pour supprimer le tremblement au tir à l’arc, l’entraînement joue un rôle notable. Veillez d’abord à sa régularité. Lors de chaque séance, essayez de tirer un grand nombre de flèches. Cette habitude donnera une assurance croissante à chacun de vos gestes. Peu à peu, vous retrouverez votre confiance en vous-même.

Au moment du déclenchement de la flèche, faites en sorte de laisser partir votre projectile de façon harmonieuse. À cette occasion, évitez, au moment de libérer la flèche, ce temps d’hésitation qui peut encourager les tremblements. Pour parvenir à ce résultat, il importe aussi de trouver le bon équilibre du geste essentiel de traction-libération. C’est de l’harmonie de ce mouvement capital que dépend la fluidité d’un tir non parasité par des tremblements inopportuns.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *